dimanche 14 septembre

Il meurt lentement.Pablo Neruda

DSC_2445Il meurt lentement

celui qui ne voyage pas,

celui qui ne lit pas,

celui qui n'écoute pas de musique,

celui qui ne sait pas trouver

grâce à ses yeux.

Il meurt lentement

celui qui détruit son amour-propre,

celui qui ne se laisse jamais aider.

Il meurt lentement

celui qui devient esclave de l'habitude

refaisant tous les jours les mêmes chemins,

celui qui ne change jamais de repère,

Ne se risque jamais à changer la couleur

de ses vêtements

Ou qui ne parle jamais à un inconnu

Il meurt lentement

celui qui évite la passion

et son tourbillon d'émotions

celles qui redonnent la lumière dans les yeux

et réparent les coeurs blessés

Il meurt lentement

celui qui ne change pas de cap

lorsqu'il est malheureux

au travail ou en amour,

celui qui ne prend pas de risques

pour réaliser ses rêves,

celui qui, pas une seule fois dans sa vie,

n'a fui les conseils sensés.

Vis maintenant!

Risque-toi aujourd'hui!

Agis tout de suite!

Ne te laisse pas mourir lentement!

Ne te prive pas d'être heureux!

Pablo Neruda

Posté par Lena k à 15:02 - Commentaires [11] - Permalien [#]


Commentaires sur Il meurt lentement.Pablo Neruda

  • Merci de me permettre de relire ce si beau texte de Pablo Neruda..

    Posté par azur2512, dimanche 14 septembre à 19:47 | | Répondre
  • heureuse de te retrouver j'avais l'impression que ça faisait longtemps Je ne connaissais pas ce texte il est très beau et je peux de te dire que je vis

    Posté par malou, dimanche 14 septembre à 20:27 | | Répondre
  • merci

    merci de trouver de si beaux mots pour me permettre d'avancer

    Posté par Amélie Poulain, dimanche 14 septembre à 23:06 | | Répondre
  • C'est tellement vrai !! merci!

    Posté par sophie, lundi 15 septembre à 23:22 | | Répondre
  • Quel blog magnifique, j'ai envie de le mettre en lien avec le mien, puis je? merci d'avance.béa

    Posté par bea, vendredi 19 septembre à 12:11 | | Répondre
  • Très beau et très vrai ce poème de Pablo Néruda, et je le retrouve avec plaisir, c'était un des écrivain de ma jeunesse! Amitié, Martine

    Posté par Martine, mardi 23 septembre à 11:30 | | Répondre
  • Merci pour ce magnifique poème tellement juste !

    Posté par audomaroise, mercredi 24 septembre à 15:37 | | Répondre
  • Merci Léna.

    Posté par Cassa C., mardi 30 septembre à 23:20 | | Répondre
  • magnifique, merci pour ce rappel de vivre et de ne pas avoir peur de soi et des autres. Très joli morceau de musique. Bonne soirée.

    Posté par bricou, dimanche 19 octobre à 18:47 | | Répondre
  • ce texte résume bcp de choses et de pensée,casser l'habitude et VIVRE!!!

    Posté par floflo, jeudi 27 novembre à 22:28 | | Répondre
  • MERCI

    Merci pour ce très beau texte : il m'a tellement plu que je me suis permise de le recopier pour le mettre à mon tour sur mon blog ( avec la provenance bien entendu ) : je pense qu'il trouvera écho auprès de beaucoup de personnes....

    Posté par maisondemonette, vendredi 16 janvier à 09:28 | | Répondre
Nouveau commentaire